L'association

Objectifs

L’Association belge de Radioprotection est une association scientifique ayant le statut juridique d’une association de fait.

L’article 1 de ses statuts (9 avril 1963) définit son but:

  1. Etudier toutes les questions de caractère exclusivement scientifique, relatives à la protection des individus et des collectivités, contre les dangers pouvant résulter des radiations ionisantes et non-ionisantes.
    Elle favorisera notamment les recherches de toute nature ainsi que les enquêtes entreprises dans ce but et couvrira toutes les disciplines universitaires intéressées.
  2. Contribuer, par tous les moyens, à l’étude des aspects scientifiques de la radioprotection, notamment par une collaboration étroite de toutes les disciplines scientifiques intéressées.
  3. Faciliter la participation de la Belgique à des organismes internationaux ou à des congrès ayant pour objet la protection contre les radiations ionisantes et non-ionisantes.

Au cours de ces dernières années, l’Association a accordé une grande importance à la communication avec le public, les autorités et certains groupes spécifiques.

 

Les membres

L’Association est composée de membres effectifs (détenteurs d’un diplôme universitaire ou ingénieurs industriels occupés dans le domaine de la radioprotection) et de membres associés (toutes autres personnes intéressées par les problèmes de protection contre les radiations ionisantes).

Chaque candidature doit être présentée par deux membres effectifs. Les membres effectifs et associés sont agréés à la majorité absolue des membres à l’Assemblée Générale lors de sa réunion générale statutaire annuelle.

Formulaire demande d'adhésion (pdf)

 

Création et développement de l’Association

50 Years Belgian Society for Radiation Protection (BVS-ABR-IRPA) 1963 - 2013
The Belgian itinerary in the history of radiation protection - Lessons and perspectives
By Gilbert Eggermont and Claire Stiévenart-Godeau
Annalen van de Belgische Vereniging voor Stralingsbescherming Vol 41 nr 4, 2016

Après la signature du Traité de Rome qui instituait la Communauté Européenne de l’Energie atomique (Euratom), les "normes de base relatives à la protection de la population et des travailleurs contre les dangers résultant des rayonnements ionisants" furent publiées le 2 février 1959 sous forme de directive. Plusieurs personnalités belges ont participé à l’élaboration de ces normes de base européennes et les ont transcrites dans la réglementation nationale. La plupart de ces personnalités furent aussi les promoteurs de notre Association.

L’Association belge de Radioprotection fut créée en 1963, l’année de la publication du premier Arrêté Royal portant règlement général de la protection de la population et des travailleurs contre le danger des radiations ionisantes.

Le Professeur Halter était le premier président. Le Professeur Hublet écrivait, à l’occasion du décès du Professeur Halter le 13 juillet 1981:

"Le Professeur HALTER, en sa qualité de directeur général de l'Administration de l'Hygiène publique prit une part prépondérante à l'élaboration de cet arrêté et après avoir pris l'initiative de consulter des personnes de diverses disciplines intéressées aux multiples aspects de la radioprotection, il écrivit à celles-ci le 3 avril 1963 une lettre qui figure dans nos archives, lettre par laquelle il proposait une réunion en vue de créer une société belge de radioprotection, société savante de caractère pluridisciplinaire. Il fut donc membre fondateur de notre société qu'il présida avec son dynamisme et sa maîtrise coutumière. Il fut également membre fondateur de l'IRPA qui, comme on le sait, est l'association internationale qui groupe les sociétés de radioprotection. Je me souviens de m'être rendu à Paris avec lui et en compagnie de mes collègues RECHT* et LAFONTAINE, en décembre 1964 en vue de participer aux discussions préliminaires à la création de l'IRPA".

* Pierre Recht, ancien Directeur de la Direction de la Protection Sanitaire, Euratom

Le 9 avril 1963, les statuts de l’Association sont approuvés par l’assemblée générale constitutive.

La liste des MEMBRES FONDATEURS illustre le caractère multidisciplinaire de l’Association:

  • G. ANDRE, Ingénieur, Directeur du Département Radium à l'Union Minière du Haut Katanga
  • R. BOULENGER, Physicien, Chef du Département Mesure et Contrôle des Radiations au Centre d'Etudes de l’Energie Nucléaire
  • J. BOUQUIAUX, Chimiste, Directeur du Laboratoire de Chimie et de Physique à l' Institut d’Hygiène et d’Epidémiologie
  • A. DE WEVER, Médecin, Inspecteur Général des Etablissements de Soin au Ministère de la Santé publique et de la Famille
  • M. FAES, Médecin, Chef du Département de Médecine au Centre d'Etudes de l’Energie Nucléaire
  • J. GOENS, Ingénieur, Directeur Général du Centre d’Etudes de l’Energie Nucléaire
  • S. HALTER, Médecin, Directeur Général de l'Administration de l'Hygiène publique au Ministère de la Santé publique et de la Famille
  • P. HUBLET, Médecin, Inspecteur à l'Administration de l'Hygiène et de la Médecine du Travail au Ministère de l'Emploi et du Travail
  • A. LAFONTAINE, Médecin, Directeur Général de l’Institut d’Hygiène et d’Epidémiologie
  • A. LAURENT, Ingénieur, Directeur Général de l'Administration de la Sécurité du Travail au Ministère de l'Emploi et du Travail
  • P. RILLAERTS, Ingénieur au Commissariat à l'Energie atomique
  • A. UYTDENHOEF, Médecin, Directeur Général de l'Hygiène et de la Médecine du Travail au Ministère de l'Emploi et du Travail
  • J. VAN BENEDEN, Médecin, Professeur d'Hygiène à l'Université de Liège, ancien ministre, Président du Conseil supérieur d'Hygiène

Au début, l’Association a été hébergée à l’Institut d’Hygiène et d’Epidémiologie (actuellement Institut Scientifique de la Santé Publique, Louis Pasteur). C’est là que se tinrent les réunions du Bureau et la plupart des réunions scientifiques jusqu'en 2009 sous la direction des présidents successifs. Après 2009, les réunions du Bureau et la plupart des réunions scientifiques ont étés organisés dans les loceaux de l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire.

  • 1963 - 1964 Dr. S. HALTER
  • 1965 - 1966 Ir. G. ANDRE
  • 1967 - 1968 Dr.Sc. J. HOSTE
  • 1969 - 1970 Dr. A. LAFONTAINE
  • 1971 - 1972 Dr. M. FAES
  • 1973 - 1974 Dr. P. DE PLAEN
  • 1975 - 1976 Dr.Sc. O. SEGAERT
  • 1977 - 1978 Ir. A. OSIPENCO
  • 1979 - 1980 Ir. R. NUYTS
  • 1981 - 1982 Dr. P. HUBLET
  • 1983 - 1984 Ir. G. FIEUW
  • 1985 - 1986 Dr. J.M. CORDIER
  • 1987 - 1988 Dr.Sc. P. SCHONKEN
  • 1989 - 1990 Ir. J. DELHOVE
  • 1991 - 1992 Dr. L. de THIBAULT de BOESINGHE
  • 1993 - 1994 Dr.Sc. J. GARSOU
  • 1995 - 1996 L. BAEKELANDT
  • 1997 - 1998 Dr. C. THIELEMANS
  • 1999 - 2000 Dr.Sc. H. VANMARCKE
  • 2001 - 2002 Ir. H. DRYMAEL
  • 2003 - 2004 Ir. P. KOCKEROLS
  • 2005 - 2006 Dr. M. VAN EIJKEREN
  • 2007 A. DEBAUCHE
  • 2008 Dr. P. SMEESTERS
  • 2009 - 2010 Dr.Sc. G. EGGERMONT
  • 2011 - 2012 Ir. J.P. SAMAIN
  • 2013 - 2014 Ir F. HARDEMAN
  • 2015 - 2016 Dr. P. Smeesters

En 1963, à sa création, l’Association comptait 178 membres, alors que en2009, le nombre de membres a fluctué autour de 420.

 

Fonctionnement de l’Association

L’article 6 des statuts stipule que l’Association est dirigée par un Bureau composé des personnes suivantes (toutes membres effectifs):

  • un président
  • premier vice-président (futur président)
  • deuxième vice-président (président sortant)
  • secrétaire-général
  • secrétaire-général adjoint
  • trésorier
  • secrétaire permanent

et au maximum, 12 membres

Les anciens présidents peuvent assister aux réunions du Bureau en tant que conseillers. Des spécialistes peuvent aussi être invités pour conseiller le Bureau dans le cas de problèmes spéciaux.

Le Bureau se réunit de 5 à 6 fois par an. En dehors de ces réunions, le Bureau peut également mettre sur pied des groupes de travail auxquels peuvent participer, à leur demande, d’autres membres de l’Association. Les groupes de travail actuellement constitués s’intéressent respectivement à la contrôle phyisique, à l’enseignement, à la communication et à l'éthique.

L’Association organise des réunions scientifiques d’une demi-journée ou d’une journée généralement orientée vers un thème bien précis. Le thème choisi est développé dans plusieurs exposés, suivis d’une discussion. Un équilibre entre les sujets est recherché pour répondre aux souhaits de tous les groupes de membre. La liste des thèmes étudiés donne plus d’informations à ce sujet.

Des réunions communes avec d’autres associations sont organisées régulièrement: par exemple, avec la "Belgian Nuclear Society", la Société belge de Médecine nucléaire, la "Nederlandse Vereniging voor Stralingshygiëne", la "Société française de Radioprotection" et la "Fachverband für Strahlenschutz". Ces réunions peuvent prendre la forme d’un symposium de 2 ou 3 jours.

L’Association belge de Radioprotection est affiliée à l’"International Radiation Protection Association (IRPA)" ce qui favorise les contacts internationaux et l’échange de publications avec les sociétés soeurs. L’IRPA compte quelque 15.000 membres répartis dans le monde entier.

L’Association s’est penchée plus particulièrement sur le débat public relatif à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Dans le passé, elle a consacré quelques réunions à répondre aux questions de groupes particuliers de la société. Ainsi, des représentants des agriculteurs, du monde de l’enseignement, de la protection civile ont été associés à certaines réunions. Un concours a été organisé pour les enseignants, en vue de promouvoir l’utilisation d’un manuel d’enseignement de la radioprotection, publié par la Commission de l’Union Européenne.

 

Publications

L’Association publie trimestriellement des "Annales" où sont repris les textes des exposés présentés lors des réunions scientifiques. Le Bureau peut décider d’y publier d’autres articles. L’information d’actualité, intéressante pour les membres, telle que "questions parlementaires", ou "annonces de congrès" est transmise aux membres par l’intermédiaire d’une "Newsletter" trimestrielle. Les membres reçoivent ces publications. Des personnes extérieures à l’Association peuvent acheter les Annales par numéro.

Les membres peuvent aussi bénéficier d’abonnements à un prix avantageux à la revue "Health Physics" et à certaines autres publications.

 

Revenus de l’Association

L'Association a toujours insisté sur la préservation de son indépendance (bien que les statuts n’en fassent pas explicitement mention), qui a déterminée le comportement des membres. C’est pourquoi le fonctionnement de l’Association est assuré principalement par les cotisations de membres. Il se peut cependant, que pour financer des projets importants, des appuis soient recherchés auprès d’institutions officielles ou de firmes sous forme de dons ou, par exemple, par la mise à disposition de salles de réunions.

La cotisation est fixée chaque année à l’assemblée générale.

Aucun frais de participation n’est demandé pour assister aux réunions sauf s’il s’agit d’un symposium ou d’une réunion importante où sont, par exemple, invités des orateurs étrangers.